Quel type de freins sur votre vélo électrique ?

système de freinage à commande hydraulique : à patin ou à disque

À l’approche de l’hiver, les freins de votre vélo électrique doivent être vérifiés et probablement réglés. À ce propos, savez-vous quel type de freins équipe votre vélo ? Connaissez-vous la différence entre le V-brake et le Magura HS-11 ? Certes, il n’est pas indispensable de devenir un fin technicien pour bien utiliser son vélo. Néanmoins, quelques notions sur les principaux systèmes de freinage vous aideront à comprendre de quel entretien votre vélo a besoin.

Les freins V-brake frein avant V-brake

Les freins V-brake, avec commandes à câble au guidon, utilisent la jante de la roue comme surface de freinage. Des patins à base de caoutchouc appuient sur chaque côté de la jante pour réduire la vitesse du vélo. Les patins s’usent… et les patins trop usés usent la jantes. Les jantes trop creusées affecteront la qualité du freinage. Changer les patins au bon moment vous coûtera beaucoup moins cher que le remplacement d’une roue complète.

Les freins sur jante ont l’intérêt d’être peu coûteux. Certes, leur usure sur un vélo électrique est assez rapide : comptez une vérification et éventuellement un remplacement des patins tous les 3 à 6 mois (suivant l’utilisation que vous ferez de votre vélo). Par ailleurs, ils ont l’avantage d’être légers et mécaniquement simples. Ils sont moyennement puissants et leurs performances se dégradent sur chaussée détrempée (lorsque les jantes sont mouillées). Enfin, pour ceux que la mécanique ne rebute pas, ils sont d’un entretien facile.

Les Magura HS-11 freins Magura HS-11

Alternative au système à commande câble, les Magura HS-11 offrent un freinage beaucoup plus performant que les freins V-brake. Sur ce système de freinage à commande hydraulique, les étriers sont fixes, seuls les patins bougent. Une durite principale part du levier de frein spécifique jusqu’à des pistons situés derrière les patins. Quand on actionne le levier, on augmente la pression de l’huile. Les pistons, reliés entre eux par une petite durite secondaire, poussent alors simultanément les patins contre la jante dans un mouvement rectiligne. L’intérêt d’utiliser des freins patin à commande hydraulique, c’est donc leur confort d’utilisation : le freinage est mordant mais progressif, il ne génère pas d’à-coups et assure la stabilité du vélo. Autrement dit, on freine mieux.

Avec ce système, il est relativement facile d’enlever une roue pour charger le vélo dans un coffre ou pour réparer une crevaison. Pour les cyclistes qui sont prêts à faire un tout petit peu de mécanique, il s’agit simplement d’actionner un levier rapide qui écarte un des patins.

Pour tout système utilisant un circuit hydraulique, une fuite amène une chute de pression et à plus ou moins brève échéance une perte de freinage. Une réparation ne s’improvisera pas facilement sur le bord de la route. C’est pourquoi nous vous recommandons un petit contrôle en atelier avant d’entreprendre un long périple.

Pour résumer, le système de freinage Magura HS-11 est robuste, fiable, performant, endurant. La progressivité de son freinage et la longévité des patins sont d’un réel agrément qui justifie de payer un peu plus cher son vélo. Les Magura HS-11 ont par ailleurs l’avantage d’utiliser une huile minérale qui n’attaque ni la peinture du vélo ni le tissu des sacoches. Si les qualités des HS-11 destinent ces freins aux vélos de grande randonnée, leur utilisation en ville est tout à fait pertinente et convaincante.

Les freins à disque système de freinage à commande hydraulique et disque

On s’accorde généralement à dire que le frein à disque est plus performant que le frein à patin. Or ce n’est pas absolument vrai. Car, là encore, il y a deux systèmes possibles : à câble, les performances seront toujours moins bonnes qu’avec des commandes hydrauliques. Chez AC-Emotion, nous préférons toujours des vélos électriques équipés du système hydraulique.

Les freins à disque utilisent des plaquettes qui peuvent être en métal ou en résine composite. Les plaquettes en métal sont plus bruyantes lors du freinage ; elles sont aussi plus efficaces sous la pluie. Les plaquettes en résine composite sont moins mordantes, plus silencieuses en fonctionnement et leur toucher est plus progressif. Question de choix, et d’utilisation. Vous pouvez demander conseil à nos techniciens en magasin (ou sur contact@ac-emotion.com).

D’une manière générale, nous pouvons dire que les plaquettes (pour freins à disque) s’usent moins vite que les patins. Et que l’intérêt du freinage disque sur un vélo (et en particulier sur un vélo électrique) c’est non seulement sa longévité mais son efficacité. C’est d’ailleurs pourquoi les freins à disque, qui ont connu leur essor avec les VTT, équipent de plus en plus de vélos conçus pour être utilisés en ville.

Théophile Gavarry, responsable du magasin AC-Emotion Maine-Montparnasse

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *