Le moteur d’un vélo électrique vous permet de gravir des pentes sévères. Pour cela, un pédalage régulier suffit. Vous êtes donc sur un vrai vélo : actif sans avoir besoin de faire un effort excessif.

Une pente à 13% est une véritable épreuve sportive pour un cycliste ; épreuve d’autant plus difficile que sa distance est longue. Le Mont Ventoux, un classique du Tour de France, considéré comme l’une des ascensions les plus difficiles dans l’Hexagone, présente une pente continue à plus de 10% sur une vingtaine de kilomètres et qui ne présente aucun infléchissement. L’ascension du « Géant de Provence » (dont l’altitude culmine à 1 912 m) est d’autant plus difficile que le vent souffle souvent fort dans cette région.

Le vélo à assistance électrique permet à un cycliste non chevronné d’affronter ce niveau de difficulté.

Limites du cycliste ou limites du vélo ?

Le vélo à assistance électrique permet de faire du vélo sans requérir autant d’effort que le vélo traditionnel et, par conséquent, rend accessible aux cyclistes occasionnels les parcours qui étaient auparavant réservés aux cyclistes chevronnés.Sur les petites routes de campagne, vos promenades ne seront pas limitées par l’autonomie de la batterie si vous savez utiliser modérément l’assistance électrique.

Par exemple, à Paris vous n’aurez aucun mal à enchaîner la rue Caulaincourt et l’avenue Junot pour arriver sur la place du Tertre sans être essoufflé et contempler la capitale depuis les hauteurs de Montmartre. À Nice, vous atteindrez sans peine le sommet de la colline de Cimiez.

250W : une puissance bien suffisante

Le moteur d’un vélo électrique fourni une assistance très efficace. Il décuple la puissance engendrée par le pédalage. D’ailleurs, la législation française stipule que le moteur d’un vélo à assistance électrique est une assistance au pédalage : elle fonctionne donc seulement lorsque le pédalier est actionné. La limite légale de la puissance d’un vélo électrique est fixée à 250W.

Au-delà d’une puissance de 250W, le vélo à assistance électrique devient un speed bike et entre dans la catégorie des cyclomoteurs. Avec les avantages et les inconvénients que cela comporte.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.