Un vélo électrique est-il limité à 25 km/h ?

Le moteur électrique d’un VAE (vélo à assistance électrique) sert à assister votre pédalage, pas à le remplacer. C’est exclusivement le pédalage qui déclenche l’assistance électrique. Vous êtes donc réellement actif sur votre vélo… que vous pouvez emmener au-delà de 25 km/h.

En pratique, si vous ne voulez pas perdre votre vitesse, vous devez pédaler régulièrement pour ré-engager l’assistance électrique. L’assistance se coupe automatiquement à 25 km/h (la limite autorisée pour ce type de véhicule). Et, bien sûr, vous pouvez rouler à plus de 25 km/h, mais sans assistance.

Il existe aussi, depuis quelques années, d’autres VAE pouvant atteindre 45 km/h avec assistance. En bon français, on appelle cela des speed bikes. Considérés comme des cyclomoteurs (de moins de 50 cc), ils sont soumis à la réglementation routière régissant ce type de véhicules : port du casque obligatoire, interdiction de circuler sur les pistes cyclables (au même titre que tous les autres cyclomoteurs), immatriculation obligatoire (carte grise).

La directive européenne 2002/24/EC stipule que, pour être autorisé sur la voie publique en tant que vélo, le vélo à assistance électrique doit être homologué. Trois critères principaux régissent cette homologation :
– l’assistance ne doit se faire que si le cycliste pédale, et se couper dès l’arrêt du pédalage
– l’assistance ne peut fonctionner au-delà de 25 km/h
– le moteur de 50 volts maximum ne doit pas développer une puissance supérieure à 250 watts
Le VAE ne doit disposer d’aucune commande de démarrage du moteur par poignée ou bouton ; l’assistance électrique ne doit pas pouvoir être mise en marche autrement que par pression sur le pédalier.

Par ailleurs, le VAE doit disposer des caractéristiques techniques obligatoires pour tout vélo relativement à l’éclairage, au freinage… Quant à son système électrique, il doit être conforme à la réglementation sur les systèmes électriques embarqués. En France, ce sont les services de la Direction régionale de l’industrie, de la recherche et de l’environnement (Drire) qui sont chargés d’homologuer les vélos à assistance électrique.

Lorsqu’un VAE correspond à l’ensemble de ces critères obligatoires, il est alors considéré comme une simple bicyclette.

Vélo électrique : tout augmente, sauf le prix !

 En 2018, la fédération allemande de l’industrie du cycle a publié les chiffres du marché intérieur pour l’année 2017 : environ 3,85 millions de bicyclettes vendues en Allemagne, pour un parc estimé à environ 73,5 millions. La part du vélo électrique était estimée à environ 3,5 millions. L’électrique, encore minoritaire, occupait désormais 19% du marché total. Les prévisions pour les deux années suivantes étaient à 25%, 35% à plus long terme. En France et dans nombre de pays européens, cette tendance s’est confirmée depuis 2019.

Toujours en Allemagne, le prix moyen d’un vélo acheté neuf (électrique ou non) était de 698 euros en 2017. La tendance à l’augmentation du prix moyen n’est cependant pas irréversible. On le constate en France actuellement : les néo-cyclistes sont de plus en plus nombreux et recherchent des vélos de bonne qualité… au meilleur prix. En 2020, dans marché plus que jamais protéiforme, l’exigence de qualité ne concerne pas exclusivement l’acheteur d’un vélo haut-de-gamme. Les constructeur comme les vélocistes doivent pouvoir répondre à une demande exigeante sur des vélos électriques d’entrée de gamme.

 

Kalkhoff Sahel : vélo électrique hypermaniable

En ville, où la maniabilité d’un vélo est très importante, la solution peut consister à utiliser un vélo à empattement réduit équipé de roues de petit diamètre. Évidemment, de plus petites roues ont pour conséquence un moindre rendement. Mais sur un vélo électrique doté d’une motorisation performante, ce n’est pas vraiment un inconvénient. Un essai du Kalkhoff Sahel à moteur Impulse peut vous en convaincre.

20 pouces mais efficace

Le Kalkhoff Sahel est particulièrement facile à conduire, aussi bien sur les avenues encombrées que dans les rues étroites. Il est particulièrement confortable, avec ses pneus ballons (des Schwalbe très résistants) et son cadre à enjambement bas. Sa motorisation Impulse est tout à fait adaptée à une utilisation en ville : du couple, une bonne dynamique et une consommation électrique raisonnable. Le mode Eco est d’ailleurs suffisant, la plupart du temps.

Ce Kalkhoff Sahel peut recevoir, au choix, une batterie de 396Wh (11Ah) ou de 603Wh (17Ah). Si l’utilité d’une batterie de 17Ah n’est pas évident sur un vélo de ville à grande roue, c’est un peu différent ici. Sans être une option indispensable sur un vélo compact, cela permet de maximaliser l’aspect pratique de ce véhicule avec une grande autonomie. Avec la batterie de 11Ah, vous ferez environ 60 kilomètres, avec la 17Ah environ 90 kilomètres.

Le Kalkhoff Sahel dispose d’un équipement de haute qualité. La transmission n’y déroge pas : il s’agit du Shimano Nexus à 8 rapports. Le Nexus 8 est système intégré au moyeu de la roue arrière. C’est un système très fiable, adapté à la puissance du moteur Impulse.

Quant au système de freins, il est excellent et permet d’arrêter le vélo en toute sécurité, quel que soit l’état de la chaussée. Il s’agit précisément de freins à commandes hydrauliques Magura HS-11.

L’éclairage, sur ce vélo, est assuré par un dispositif LED de haute qualité, alimenté par une dynamo dans le moyeu de la roue avant. Cet autonomie de l’éclairage contribue à faire du Kalkhoff Sahel un vélo tout à fait sûr.

BiClou Pliant 20” : le vélo électrique pratique

Vous cherchez un vélo électrique pliant pas cher et vous avez besoin d’un service technique de qualité ? Le BiClou Pliant 20”, disponible chez AC-Emotion est garanti 3 ans (moteur et batterie).

Le BiClou Pliant 20” (20 pouces) est simple de conception et d’utilisation. Léger (19,5 kg), peu encombrant, très compact lorsqu’on le plie, c’est pourtant un vrai vélo de ville performant que vous conduirez sans effort. Sur ce vélo pliant confortable, vous arriverez frais et dispo à vos rendez-vous.

Le BiClou Pliant 20” est éligible aux subventions publiques.

Caractéristiques techniques du BiClou Pliant 20”

Partie électrique

Système d’assistance par capteur de rotation (5 modes)

Moteur roue avant (250W)

Batterie 36V 10,4Ah lithium-ion 374Wh

Vitesse maximum avec l’assistance : 25km/h

Autonomie : jusqu’à 60km

Partie Mécanique

Pneus 20″ CST

Frein avant V-brake (commande câble)

Frein arrière V-brake (commande câble)

Transmission par dérailleur Shimano 7 vitesses

Cadre aluminium

Fourche télescopique en aluminium

Poids : 19,5 kg (avec batterie)

Charge maximum : 125 kg

Équipement de série : Selle Royal confort, garde-boue avant et arrière, sonnette, feu avant et arrière (LED), porte-bagages acier (25kg maxi), béquille latérale

Garantie

Cadre : 10 ans

Pièces (hors usure) : 1 an

Moteur : 3 ans

Batterie : 3 ans 

Le BiClou Pliant 20” est disponible chez AC-Emotion.

Vélo électrique BiClou Pliant 16” : ultraléger et confortable en ville

Ce vélo électrique pliant ultra-compact, à moteur sur roue arrière, est très facile à utiliser. Il dispose de 5 niveaux d’assistance et d’une transmission Shimano 6 vitesses. En utilisation urbaine, son autonomie est d’environ 30 kilomètres. Son confort d’utilisation vous dissuadera d’utiliser une trottinette. Il est proposé chez AC-Emotion à un prix défiant toute concurrence…

Vélo électrique BiClou 16” Pliant : 15,5kg !

L’obstacle principal pour l’achat d’un vélo électrique est sa sécurisation lorsqu’il n’est pas utilisé. Le parking à vélo est encore rare en ville, et peu sûr.

La trottinette électrique, souvent présentée comme une solution, pose un problème de fiabilité (crevaisons fréquentes, déréglage chronique de la direction, fragilité de l’ensemble). Même une trottinette haut de gamme ne survivra pas à une année d’utilisation régulière dans une ville comme Paris.

La vraie solution, c’est tout de même le vélo ! Mais… le vélo électrique pèse en général plus de 22kg. Intransportable ! À moins d’opter pour un pliant. Or la plupart des vélos pliants sont chers. Et toujours trop lourds : 18 à 20kg en moyenne. Sauf le BiClou Pliant 16” !

Le BiClou Pliant 16” : la solution en 16 pouces

Réduire le poids d’un vélo électrique consiste à réduire le poids de la partie cycle et le poids de la batterie. Un cadre compact, une petite batterie, c’est ce qui permet d’arriver à 15,5kg avec le BiClou Pliant 16”. Et à seulement 590€ TTC !

De rares fabricants proposent comme Ahooga un 20 pouces à 13,5kg, mais un peu plus encombrant et… beaucoup plus cher !

Le BiClou Pliant 16” est la bonne solution si jamais vous étiez tenté par la trottinette. Plus confortable, plus sûr et moins cher : pour 590€ TTC, vous avez un vrai vélo, pas une planche à roulette.

Caractéristiques techniques du BiClou Pliant 16”

Ce vélo pliant ultra-compact dispose d’une assistance par capteur de rotation : deux tours de pédales et le moteur (puissant et souple, dans le moyeu de roue arrière) vous aide efficacement. Vitesse maximum avec l’assistance : 25km/h.

Sa petite batterie 36V 5Ah (180Wh) procure une autonomie suffisante pour une utilisation quotidienne en ville. Vous ferez jusqu’à 30km avec une pleine charge. Cette batterie au lithium-ion, sans effet mémoire, supporte 750 cycles de rechargement.

La partie mécanique du BiClou Pliant 16” : un cadre en aluminium, articulé avec blocage sécurisé, des roues sont montées en pneus Kenda KWest de 16 pouces. Les freins sont des V-brake (à commande câble). Le dérailleur est un Shimano 6 vitesses.

L’assise est confortable : selle Royal (avec du gel). La position de conduite réglable en hauteur convient aux personnes mesurant entre 1,50m et 1,80m.

La charge maximum pour laquelle ce vélo est homologuée : 120 kg.

Une bonne garantie pour un bon vélo

Cadre : 10 ans

Pièces (hors usure) : 1 an

Moteur : 3 ans

Batterie : 3 ans