Mise à jour du système Bosch : le bon moment

Depuis son apparition en 2010, le système d’assistance électrique Bosch e-Bike propose quatre niveaux : Eco, Tour, Sport et Turbo. Bosch préconise sa mise à jour régulière, une fois l’an (en moyenne), pour des micro-réglages qui profiteront aux utilisateurs. AC-Emotion invite les utilisateurs du moteur Bosch à effectuer cette mise à jour.

L’électronique du système Bosch utilise trois types de capteur. Plusieurs fois par seconde, la force et la fréquence de pédalage du cycliste ainsi que la vitesse de déplacement du vélo sont mesurées. Lorsque, pour une même cadence de pédalage, le processeur détecte une diminution de la vitesse, il compense automatiquement en augmentant l’assistance. Tant qu’on ne passe pas de l’un à l’autre, les modes Eco, Tour, Sport et Turbo actuels offrent une aide relativement constante.

Mise à jour utile

Dans l’ensemble, l’étagement de ces quatre niveaux d’assistance s’avère tout à fait adapté aux différents cas de figure rencontrés par le cycliste. Cependant une amélioration est apparue récemment, qui concerne les VTT.

Lors d’une utilisation en VTT : la puissance instantanée du mode Turbo n’est ni toujours utile ni évidente à dompter sur un parcours montagneux. Bosch a compris que son système méritait d’être améliorée sur les vélos électriques tout-terrain. Le mode eMTB, annoncé au début de l’année 2017, deviendra progressivement standard sur les modèles 2018 équipés Bosch Performance CX.

Mise à jour eMTB : nécessaire ?

Les VTT électriques équipés du moteur Performance CX sont les seuls concernés par l’eMTB (lire notre article récent).

Sur un moteur Performance CX, le mode Eco offre une assistance efficace à faible rythme. Dès qu’on augmente la cadence de pédalage, ce mode devient insuffisant. On est alors contraint de monter dans les modes supérieurs. Et à l’inverse, le mode Turbo se déclenche de manière violente lorsqu’on cesse d’attaquer.

L’agrément de ce comportement, c’est ce fameux effet boost qu’on peut trouver grisant. En mode Turbo, un simple coup de pédale produit une accélération fulgurante. On éprouve alors la pleine puissance du moteur, on tire le maximum d’un couple qui culmine à 75 Nm.

Néanmoins, la puissance instantanée du mode Turbo n’est pas forcément facile à dompter. Elle n’est pas non plus toujours utile. Au contraire, on risque de se laisser surprendre et, à la limite, on perdra en efficacité.

À moins d’être un as du changement de mode, l’eMTB sera donc une mise à jour utile et nécessaire aux VTTistes soucieux d’optimiser les performances de leur vélo.

Et sur l’Active Line ?

Le moteur Bosch Active Line existe désormais en deux versions. La plus récente, l’Active Line Plus apparue à l’été 2017, n’est pas une révolution. L’Active Line Plus est essentiellement un moteur un peu plus dynamique. Certains des micro-réglages dont il dispose de série devraient probablement profiter à la précédente version de l’Active Line lors de sa mise à jour.

 

mise à jour du système Bosch e-Bike

Bosch eMTB : le mode Sport est-il démodé ?

Depuis quelques mois, Bosch communique sur l’eMTB. L’eMTB (pour e-Mountain Bike) est un mode qui remplace le quatrième niveau d’assistance sur les VTT électriques équipés du moteur Bosch Performance Line CX. Le système d'assistance électrique pour vélo Bosch (ici, le moteur Performance Line CX)

Depuis l’été 2017, le mode eMTB est disponible. Il concerne les VTTistes utilisateurs du moteur Performance Line CX. Mais attention ! Pas tous.

Bosch précise que seuls les modèles produits à partir de juin 2017 seront compatibles. Ainsi que certains modèles de 2016. Le moyen le plus sûr de vérifier cette compatibilité sera de procéder au diagnostic en atelier. Ce nouveau mode pouvant être implémenté à la demande du client, sous la forme d’une mise à jour.

Avec l’eMTB, vous pouvez ainsi améliorez les performances de votre VTT à assistance électrique en faisant faire la dernière mise à jour chez les agents agréés Bosch eBike Service.

L’eMTB, c’est un mode “intelligent” qui remplace le mode Sport. Il apparaît sur le display lorsque vous augmentez le niveau d’assistance au-delà du mode Tour. Son principe est de varier entre les modes Tour (le niveau 2) et Turbo (le niveau 4). Bosch promet un résultat convaincant : la performance du cycliste est optimisée sur une amplitude de 120 % à 300 %. 

Une assistance plus précise

L’efficacité de l’eMTB repose sur une gestion plus fine des données fournies par les capteurs. En particulier, c’est la pression exercée sur les pédales qui détermine la variation (entre 120 et 300 %). L’assistance au pédalage est, selon ce principe, plus progressive et automatiquement adaptée à la conduite du cycliste.

Assistance optimisée, orientée performances

Sans qu’il soit nécessaire de changer de mode, le moteur fournira donc la puissance idéale. Sans effet de rupture et quasiment sans délai. L’eMTB promet d’être efficace même à faible cadence de pédalage. Quant au démarrage dans les côtes, la variation est intéressante dans la mesure où elle évite le surdosage.

Les parcours sur terrains techniques se font donc plus aisément. Ce qui vous permet de vous concentrer plus encore sur vos trajectoires, en vous souciant moins de changer de niveau d’assistance. Le plaisir de manœuvrer dans les montées ou les descentes s’en trouve accru.

La sensation au pédalage est par ailleurs plus fluide, puisque l’amplitude de l’eMTB est beaucoup plus importante qu’avec le seul mode Turbo.

Sur les VTT électriques (modèles 2018) en vente dans les magasins AC-Emotion, le mode eMTB n’est pas forcément implémenté. Mais vous pouvez, si vous le souhaitez, nous en faire la demande ; sur chaque VTT neuf, nous ferons la mise à jour sans supplément de prix. Et avec plaisir.AC-Emotion est agréé Bosch eBike Service (et vous propose de faire la mise à jour eMTB)